Contact

bigata portrait

Danielle BIGATA

portrait desseaux

Claude DESSEAUX

Danielle BIGATA

bigata portrait

Danielle BIGATA, au jeu des portraits chinois, pourrait être un chat. Comme eux, elle a eu plusieurs vies. A douze ans, elle se découvre une passion pour la peinture, à 17 ans, elle quitte sa famille qui s’opposait à sa vocation. Sa première exposition date de cette année de rupture, suivie d’une exposition de portraits d’artistes aux Etats-Unis. Il fallait quand même être gonflée pour, aussi jeune, solliciter des célébrités comme Michel Simon, Brassens ou Jacques Brel !

 

Son inspiration, Danielle Bigata la puise dans deux sources intarissables. La mythologie d’abord.

« Elle sert aux artistes à faire des nus sans que cela ne soit considéré comme indécent », explique-t-elle en préambule avant d’enchaîner sur quelques légendes.

De quoi donner encore plus de relief à ses œuvres. Autre source d’inspirations : les voyages. Car Danielle BIGATA est une sculpteuse globe trotteuse. Son petit carnet à la main, elle aime parcourir le monde pour découvrir de nouvelles ethnies qu’elle croque en quelques coups de crayons. « De retour à Saucats, je fais une sorte de synthèse de tous ces gens formidables que j’ai pu rencontrer et j’essaie de faire ressortir la personnalité de chaque peuplade dans l’une de mes sculptures » raconte-t-elle. Ainsi, visiter son atelier, c’est un peu comme voyager autour du monde. Ici un Péruvien, là un Mandarin, plus loin une africaine baptisée Roots. « Je ne fais jamais le portrait de quelqu’un de précis, je tente de faire la synthèse de la personnalité ressentie d’une ethnie » précise l’artiste.

 

Danielle BIGATA, sculpteur statuaire, c’est une vie de rencontres extraordinaires. Elle a parcouru l’Asie, l’Amérique latine, l’Afrique, les îles pour capter au plus près les traits de ses personnages qu’elle coulera dans le bronze une fois rentrée dans son atelier.

 

Elle est reconnue au plan international comme l’artiste créatrice du Pèlerin de Compostelle à Gradignan. Elle a explorée nombre de pistes à pied, à cheval, en moto, en pirogue monoxyle et en 4x4, pêcheuse d’images, de sagesse et d’émotion. Elle a donc noté et photographié le monde et les hommes dans ses carnets de voyages qu’elle publie aux éditions Opales.

Contacts

  • La Métairie : 16 chemin du Château
  • 33650 Saucats
  • Site internet : www.bigata.com

Claude DESSEAUX

portrait desseaux
L’expression artistique de Claude DESSEAUX (né le 02 décembre 1934 à Cahors), qui est un artiste pour le moins polyvalent, continue de s’affirmer dans l’originalité et la variété des styles utilisés : de la lithographie en passant par les vitraux, mais aussi la gouache, l’aquarelle et les pastels.

« En fait, un jour j’en ai eu assez de peindre sur du plat. Je voulais faire autre chose. J’ai besoin de changer, de toucher à d’autres styles pour avancer », explique-t-il.

Au couteau, avec du carton, ou encore du verre mécanique, Clause DESSEAUX donne une expression sensible à la matière. Elle se fond dans la toile tout en y apportant une dimension surnaturelle.

 

Artiste dans l’âme, ce n’est que depuis qu’il est à la retraite qu’il s’y consacre totalement. Insatiable sur le sujet, il a toujours soif de nouvelles expériences. Doué d’une imagination débordante et d’une inspiration sans fin, il est sans cesse à la recherche d’innovations.

« La peinture est mon domaine de prédilection car elle permet mille et une découverte », confie-t-il.

 

Paysages, natures mortes, portraits,… il glisse avec une facilité déconcertante sur tous les styles. Les amateurs pourront notamment admirer la toile sur le thème de l’Europe où il décrit habilement la mort du franc et l’avènement de l’euro (…).

La Dépêche du 19 août 2003

Implications artistiques

  • Sociétaire des artistes indépendants
  • Diplôme de la médaille de bronze de la ville de Bordeaux en 1973
  • Médaille de bronze de la ville de Bordeaux en 1974
  • Prix de la peinture au salon de Pauillac en 1977
  • Auteur de la médaille de Moissac frappée par la Monnaie de Paris
  • Une mention 3ème prix au concours international « prix du renouveau de la médaille » en 1983
  • Auteur de la médaille Burdigala-Pessac frappée par la Monnaie de Paris en 1989
  • Réalisation et pose d’un vitrail dans l’église de saucats en 2004

Œuvres à l’étranger : USA, Russie, Hollande, Danemark, Roumanie, Angleterre, Chine, Vanuatu, Allemagne, Canada

Œuvres en France : Paris, Bordeaux, Nantes, Marseille, Lille, Toulouse, Castres, Caen, Salles, saucats, Léognan, Brive, La Brède, Montauban, Marmande, Angers, Périgueux, Mérignac, Moissac, Castelsarrasin, Nancy, Gradignan, Tulle, Carmaux, Prayssac, Martillac