Rechercher :

Guide des droits et des démarches administratives

Disparition d'un enfant mineur
Fiche pratique

Si vous constatez la disparition de votre enfant, vous devez tout d'abord le rechercher auprès de vos proches avant d'alerter les services compétents. Il existe des dispositifs d'aide à la recherche d'enfants disparus.

Si vous constatez la disparition de votre enfant, vous devez tout d'abord le rechercher auprès de ses amis, de vos voisins, des membres de votre famille. Vous devez également le rechercher dans les lieux que votre enfant a l'habitude de fréquenter.

Il peut éventuellement s'agir d'une fugue : vérifiez si votre enfant est parti avec des affaires (pièce d'identité, argent, vêtements, sacs, téléphone portable, etc.).

Si votre enfant n'est pas retrouvé, vous devez prévenir les services de police ou de gendarmerie proche de votre domicile.

Ces services mettront en œuvre des actions de recherches.

Munissez-vous d'une photographie récente de l'enfant.

En cas de disparition d'enfants, des dispositifs d’aide à la recherche peuvent être mis en place.

Les familles peuvent obtenir une information, une aide et un soutien notamment auprès de services spécialisés.

Le service téléphonique 116 000 Enfants Disparus est un numéro unique européen qui est dédié aux disparitions d’enfants.

Il a pour mission l'écoute et le soutien aux familles d'enfants disparus. Il conseille les familles dans les procédures administratives et juridiques à engager.

Il intervient également auprès des familles dans le cadre de fugues, d'enlèvements parentaux en France ou à l'étranger.

Il peut aussi intervenir dans les cas de disparitions inquiétantes de majeurs (de moins de 25 ans).

Le dispositif Alerte enlèvement est un système d'alerte de la population en cas d'enlèvement d'un enfant mineur. Plusieurs ministères et organismes sont associés à ce dispositif. Il s'agit notamment :

  • du ministère de la justice, du ministère de l'intérieur,

  • des principaux médias (presse, radio, télévision),

  • des sociétés de transports (SNCF, RATP, autoroutes),

  • et des associations de victimes.

Où s'adresser ?

Pour en savoir plus

Modifié le 29/05/2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
source www.service-public.fr