Rechercher :

Guide des droits et des démarches administratives

Conseil en évolution professionnelle (CEP)
Fiche pratique

Le conseil en évolution professionnelle (CEP) est un dispositif d'accompagnement gratuit et personnalisé proposé à toute personne souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle et, s'il y a lieu, établir un projet d'évolution professionnelle (reconversion, reprise ou création d'activité...). Il est assuré par des conseillers de certains organismes.

Le CEP assure les prestations suivantes :

  • un entretien individuel pour analyser sa situation professionnelle,

  • un conseil visant à définir son projet professionnel,

  • et un accompagnement dans la mise en œuvre de ce projet.

À l'issue de l'entretien, un document de synthèse est remis au bénéficiaire récapitulant son projet d'évolution professionnelle et la stratégie envisagée pour sa mise en œuvre (par exemple, une formation éligible au compte personnel de formation - CPF).

Le conseil en évolution professionnelle est accessible à tout actif :

  • personne en recherche d'emploi

  • salarié du secteur privé

  • travailleur indépendant

  • artisan

  • profession libérale

  • auto-entrepreneur

  • salarié du secteur public

À noter
lorsque l'étudiant ou le retraité occupe un emploi, celui-ci peut recourir au conseil.

Le CEP est assuré par des conseillers.

Cinq organismes sont habilités à délivrer le CEP :

  • Pôle emploi,

  • l'Association pour l'emploi des cadres (Apec),

  • les missions locales,

  • les Opacif,

  • le CAP emploi pour les personnes en situation de handicap.

Tout salarié peut, de sa propre initiative et sans demander l'accord à son employeur, bénéficier d'un CEP en prenant rendez-vous de préférence avec un conseiller de l'Apec s'il est cadre, ou d'un Opacif dans les autres cas.

À savoir
chaque employeur doit informer ses salariés de la possibilité de recourir à cet accompagnement à l'occasion de son entretien professionnel.

La prestation du CEP (entretien, conseil et accompagnement) est gratuite.

Modifié le 05/03/2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
source www.service-public.fr